Entrez au coeur de l'image

Vous souhaitez stocker durablement vos factures et vos contrats ? Prolonger la durée de vie d'une photo ? Ou la retravailler avec un logiciel de retouche ? Dans tous les cas, vous aurez besoin d'un scanner. Ce périphérique informatique vous permettra de numériser vos documents, c'est-à-dire de les transformer en données numériques. Dès lors, vous pourrez les archiver et les ré-exploiter informatiquement. Voici quelques conseils pour choisir le scanner le plus adapté à vos besoins.

Usage

Vous souhaitez stocker durablement vos factures et vos contrats ? Prolonger la durée de vie d'une photo ? Ou la retravailler avec un logiciel de retouche ? Dans tous les cas, vous aurez besoin d'un scanner. Ce périphérique informatique vous permettra de numériser vos documents, c'est-à-dire de les transformer en données numériques. Dès lors, vous pourrez les archiver et les ré-exploiter informatiquement. Voici quelques conseils pour choisir le scanner le plus adapté à vos besoins.

Tous les scanners fonctionnent de la même façon :

Pour faire votre choix parmi les différents types de scanners existants, basez-vous avant tout sur l'usage que vous ferez quotidiennement de votre scanner et donc sur le type de documents que vous serez amené à numériser :

SCANNER À PLAT

C'est le modèle de scanners le plus courant. Pour numériser un document, il faut le déposer à plat sur la vitre.
Bien sûr, la qualité du rendu final dépendra de la qualité du scanner, les scanners hauts de gamme offrant les meilleures résolutions.
Grâce à la fonction d'élimination des poussières et des rayures, vous pouvez restaurer facilement et rapidement l'image de vos anciens clichés dont la surface s'est abîmée.
Certains scanners vous permettront également de numériser vos diapositives et vos négatifs, grâce à un adaptateur rétro-éclairé spécialement conçu pour cette tache.

SCANNER MOBILE

Si vous êtes fréquemment en déplacement et que vous scannez essentiellement des feuilles de texte (PDF, Word, Excel, PowerPoint...), orientez-vous vers les modèles ultra-portables qui présentent l'avantage d'être légers et rapides. Veuillez toutefois prêter attention à la connectivité du produit.
Parmi les scanners mobiles, les modèles Bluetooth sont les plus « nomades », puisqu'ils permettent de ne plus s'encombrer avec des câbles : les données scannées sont enregistrées dans la carte mémoire de votre scanner, puis exportées vers votre ordinateur grâce à la connexion sans fil.

SCANNER D'ARCHIVAGE OU À DÉFILEMENT

Pour un usage du scanner à des fins d'archivage de documents (par exemple, des factures), il est indispensable de s'équiper d'un scanner à défilement. Ce modèle de scanners est toujours muni d'un chargeur de documents. Il permet donc de numériser une pile entière de papiers sans nécessiter d'intervention humaine entre deux feuilles, ce qui fera gagner un temps précieux à vos collaborateurs!

SCANNER DE CARTES DE VISITE

Si votre unique besoin est de scanner des cartes de visite, il existe des appareils très peu encombrants avec des suites logicielles pré-installées qui vous simplifieront la vie.

BON A SAVOIR : Pour conserver ou partager vos articles préférés, munissez vous d'un scanner de livre. Avec ce modèle de scanners, vous faites glisser manuellement le scanner sur la page pour que celle-ci soir automatiquement numérisée. Pour vous équiper d'un scanner de livre, contactez Mybruneau : une équipe dédiée prendra contact avec vous dans les 24 heures.

PENSEZ-Y!

Nos spécialistes vous accompagnent dans votre projet d'aménagement:

Avant d'acheter un scanner, n'oubliez pas de vérifier la comptabilité de son système d'exploitation avec celui de votre ordinateur!

Qualité du scan

La qualité de l'image scannée dépend de 3 critères : la résolution du scanner, ses capteurs et sa profondeur d'échantillonnage.

LA RÉSOLUTION

La résolution correspond au nombre de points (ou pixels) détectés par le scanner sur une surface donnée.

Elle est exprimée en dpi (dots per inch) ou ppp (points par pouce).

Plus la résolution est élevée, plus les points détectés par le scanner sont petits et nombreux, et donc plus l'image obtenue est fine.

Lors du choix de l'appareil, il faut impérativement se référer à la résolution optique. En effet, c'est elle qui détermine réellement la finesse de détection du scanner.

A contrario, il ne faut prêter trop d'attention au chiffre affiché pour la résolution interpolée : cette dernière correspond seulement à la capacité du scanner, pour des pixels dont il ne connaît pas la couleur, à « inventer » leur couleur à partir de celle des pixels voisins.

   

Usage prévu des images scannées

Résolution recommandée

Retouche ou impression

300 dpi

Agrandissement

500 dpi

Lecture avec un logiciel de reconnaissance de caractère

150 dpi

Mise en ligne sur le web

72 dpi

LES CAPTEURS

On appelle « bruit » ou « grain » la présence de pixels visibles à l'oeil nu. Ce phénomène diminue la qualité de l'image. Pour obtenir une image présentant le moins de « bruit » possible, privilégiez les scanners dotés de capteur CCD (Charge-coupled devices ou dispositif à transfert de charge) : ils sont équipés d'une lampe froide, de type néon, produisant un rapport signal/bruit particulièrement faible.

Les scanners à technologie CIS (Contact Image Sensor) intègrent des capteurs CMOS (Complementary Metal Oxyd Semi-conductor) qui réagissent à l'éclairage de LEDs.
Ils présentent l'avantage d'être moins gourmands en énergie. Ils sont également plus compacts, donc moins encombrants.

LA PROFONDEUR D'ÉCHANTILLONNAGE

La profondeur d'échantillonnage mesure la capacité du scanner à dissocier les nuances de couleurs. Elle se mesure en bits et, plus elle est élevée, plus la qualité de restitution des couleurs sera optimale.

Ainsi, un scanner de :

BON A SAVOIR : Lors de l'achat d'un scanner, pensez à vérifier la profondeur d'échantillonnage d'entrée ET de sortie. La première correspond à la palette de couleurs interne au scanner, la seconde à l'image envoyée à l'ordinateur par le scanner. Pour un rendu optimal, il est important que le second chiffre soit aussi élevé que le premier.

Vitesse de numérisation

La vitesse de numérisation peut s'exprimer en s/page (=nombre de secondes nécessaires pour numériser 1 page) ou en ppm (= nombre de pages numérisées en 1 minute).
Attention à ne pas les confondre : pour disposer d'un scanner rapide, il faut donc une valeur faible en s/page ou une valeur élevée en ppm !
Pour plus de clarté, nous afficherons systématiquement ces deux valeurs sur nos fiches produits.

BON A SAVOIR : L'éclairage va influencer la qualité et la vitesse du scan, notamment pour les diapositives.

Trois types de lampes sont utilisés :

Certains appareils spécialisés sont équipés d'une lampe supplémentaire permettant de repérer les poussières et de nettoyer l'image grâce à un logiciel spécialisé.

Interface et logiciels

Tous les équipements électroniques, scanners compris, sont équipés d'interface leur permettant de se connecter physiquement avec d'autres machines. Le port parallèle n'est plus très utilisé. Il est désormais supplanté par le port USB (Universal Serial Bus) 1.1 et 2.0 et le FireWire, ce dernier ayant un débit de numérisation beaucoup plus rapide.

Pour qu'un scanner puisse être connecté à un ordinateur, il faut que leur interfaces respectives (port parallèle, USB 1.1 et 2.0, FireWire...) soient compatibles. Sinon, il faudra acheter un adaptateur. Heureusement, les scanners les plus récents possèdent plusieurs interfaces, ce qui augmente leur comptabilité.

Le pilote TWAIN, protocole permettant la communication entre un ordinateur et un scanner, propose le plus souvent une fonction de détramage, utile pour la numérisation de documents imprimés. Par ailleurs, la plupart des scanners sont livrés avec des logiciels permettant de retoucher des images (Adobe Photoshop) ou de reconnaître les caractères d'un texte (OCR).

Enfin, certains scanners disposent de pilotes leur permettant d'être utilisés en réseau. Dans ce cas, un seul appareil sera partagé entre plusieurs utilisateurs, ce qui permet de faire des économies et d'éviter l'encombrement du bureau.

Lexique

Bluetooth : Norme universelle de liaison sans fil pour échanger des données entre les appareils mobiles et/ou vers d'autres équipements compatibles.

Capteur : C'est un composant électronique qui réagit à la lumière. Il intègre une multitude de photosites, plus couramment appelés pixels, qui accumulent des charges électroniques sous stimulation lumineuse. Les charges électriques sont ensuite envoyées vers un circuit électronique capable de convertir ces signaux en données numériques. Il existe 2 types de capteurs : le CCD et le CMOS.

Capteur CCD : Charge-coupled devices ou dispositif à transfert de charge. Le signal électrique est transféré de photosites en photosites à partir d'une stimulation lumineuse issue d'une lampe néon produisant un rapport signal/bruit particulièrement faible lors du scan et permettant ainsi d'avoir une image nette.

Capteur CMOS : Complementary Metal Oxyd Semi-conductor ou semi-conducteurs complémentaires à l'oxyde de métal. Les photosites réagissent à partir d'une stimulation lumineuse faite par des LEDs. Une rampe de LEDs consomme moins d'énergie et permet donc au scanner de bénéficier d'un châssis plus compact.

Chargeur : Le chargeur permet de charger une série de feuilles à scanner, sans avoir à soulever le capot du scanner. Certains chargeurs sont même dotés d'une fonction recto-verso pour une productivité accrue.

CIS : Contact Image Sensor ou capteur d'images par contacts. Technologie équipant les scanners où les capteurs sont de type CMOS.

Détramage : C'est une fonction logicielle qui équipe la plupart des pilotes de scanners et qui permet de supprimer l'apparition d'un quadrillage sur les scans des documents imprimés avec une trame, tels que les journaux, les revues d'art et les magazines.

OCR : Optical character recognition = reconnaissance optique de caractères. Les scanners équipés de logiciels OCR sont capables de transformer les numérisations, PDF et photographies numériques en documents interrogeables et modifiables. Cette technologie permet d'éviter tout travail de réécriture de l'information scannée et permet d'effectuer une recherche par mot clé dans le texte scanné.

Résolution : La résolution optique correspond au nombre total de pixels détectés par le scanner sur une surface d'un pouce (1 pouce = 2,54 centimètres). Elle est exprimée en dpi (dots per inch) ou ppp (points par pouce) et permet d'évaluer la qualité de définition d'une image. DPI : unité de mesure indiquant le nombre de pixels repérables sur une longueur de 1 pouce.

TWAIN : C'est un protocole permettant la communication entre un ordinateur et un scanner en éliminant la plupart des problèmes de compatibilité de logiciels entre les appareils de fabricants différents.